Mai 102017
 

Nous avons vu hier (conseil 260/365) qu’il faut toujours vérifier son coup avant de prendre une pièce ou un pion adverses.

Voici un autre exemple, tiré de la partie Leinier Dominguez Perez – Alexander Morozevich, Wijk aan Zee 2009:

Le conseil du jour: Téléchargez des exercices sur le thème Peux-tu prendre

Mai 092017
 

Avant de prendre un pion ou une pièce adverses, il faut toujours se demander s’il est vraiment possible de la prendre.

Voici deux exemples tirés de la fin de la partie Jan Werle – Peter Wells jouée lors du mémorial Howard Staunton à Londres en 2008:

Le conseil du jour: Faites attention avant de prendre une pièce adverse !

Déc 232016
 

Avant de jouer son coup, il faut toujours vérifier les réponses de l’adversaire. C’est ce que j’enseigne dans le cours 7: mon coup est-il bon ?

Vérifier les réponses possibles de l’adversaire est vrai en particulier lorsqu’on peut prendre quelque chose (ah, l’appât du gain…).

Voici trois exemples tirés d’une même partie de Marie.

Dans le diagramme suivant, la Dame noire est attaquée. Les Noirs peuvent-ils sauver leur Dame en prenant le pion en c5 ?

La réponse est non. Si 30…Dxc5, les Blancs disposent de l’échec 31.Td8+, et les Noirs n’ont le choix qu’entre perdre leur Dame en jouant 31…Txd8 32.Dxc5 ou se faire mater en jouant 31…Rh7 32.Dh8#

C’est pourquoi les Noirs jouèrent 30…Df8 et les Blancs 31.c6. Les Noirs peuvent-ils jouer 31…Txc6 ?

La réponse est à nouveau non, à cause de 32.Td8 qui gagne la Dame noire.

Après 31…Rh7 (qui menace cette fois le pion en c6), les Blancs ont joué 32.c7. Les Noirs peuvent-il prendre le pion en a3 ?

La réponse est encore non. Si 32…Dxa3, il suit un mat forcé: 33.Txf7+ Rh6 34.Df4+ g5 35.Df6#

Le conseil du jour: Vérifiez toujours les réponses de l’adversaire avant de prendre un pion !

Vous pouvez également télécharger des exercices sur ce thème: Exercices: peux-tu prendre ? (1)

Nov 182016
 

Sous-estimer son adversaire, en pensant par exemple qu’il a laissé une pièce en prise, est en général très dangereux.

Voici un exemple:

La Dame des Noirs est en prise, mais les Blancs ne doivent pas se précipiter et penser que les Noirs ont oublié leur Dame: 34.Fxg3 ?? est une grave erreur car 34…hxg3 est mat.

Les Blancs peuvent toutefois gagner la Dame. Voyez-vous comment ?

Réponse: les Blancs gagnent la Dame noire grâce au coup intermédiaire 34.Cg5+. Après 34…Rf6 (par exemple), 35.Fxg3 est cette fois possible car 35…hxg3+ est paré par 36.Ch3.

Le conseil du jour: Ne sous-estimez jamais votre adversaire en pensant qu’il a fait une erreur, mais vérifiez bien les conséquences de son coup et de la réponse que vous envisagez.

Si vous avez aimé ce conseil, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les boutons ci-dessous.