Sep 182016
 

Un seul pion d’avance peut suffire à gagner une partie. En particulier, il est souvent (mais pas toujours) possible de gagner lorsqu’on a un Roi et un pion alors que l’adversaire n’a plus que son Roi. Dans cet article, nous allons étudier les techniques qu’il faut connaître pour essayer de gagner, mais aussi comment bien jouer pour annuler lorsqu’on n’a plus que le Roi.

Finale Roi + pion contre RoiUn avertissement avant de commencer: cet article est long et relativement complexe. Ne vous découragez pas ! Il est découpé en 4 parties:

  • Cas où le pion ne peut pas être rattrapé
  • Comment aider le pion avec son Roi
  • La technique à retenir pour annuler
  • Le cas d’un pion sur les colonnes a ou h

Prenez votre temps. Étudiez ces 4 parties une à une. Soyez sûr de bien comprendre chaque partie avant de passer à la suivante. Ne  vous contentez pas de lire mais placez les positions sur un échiquier (réel ou sur votre ordinateur) et vérifiez que vous comprenez chaque position.

En bonus, téléchargez en bas de cet article un cahier d’exercices pour vérifier que vous avez bien assimilé ce cours

On y va ?

Un Roi et un pion ne peuvent pas mater. Par exemple, dans le diagramme ci-dessous, même si le Roi adverse est dans un coin de l’échiquier, jouer 1.b7+ ne mate pas car le Roi noir a encore une case de fuite. De même, si le Roi blanc était initialement en a6, 1.b7+ ne mate pas car le Roi noir peut fuir en b8.

Pour gagner, il va donc falloir promouvoir le pion en Dame ou en Tour (mais pas en Fou ou en Cavalier, car les finales Roi + Fou contre Roi et Roi + Cavalier contre Roi sont nulles). Le but de ce cours se résume donc à vous expliquer comment promouvoir le pion dans une finale Roi + pion contre Roi. Pour gagner ensuite avec une Dame ou avec une Tour, vous pouvez réviser les cours mater avec une Dame et mater avec une ou deux Tours.

Cas où le pion ne peut pas être rattrapé

Le cas le plus simple est illustré dans le diagramme suivant. Le Roi noir est derrière le pion et, même au trait, il ne pourra pas l’empêcher d’aller à Dame:

Un peu plus compliqué maintenant. Dans le diagramme suivant, saurez-vous dire si les Noirs, au trait, peuvent rattraper le pion blanc ?

Il existe une méthode pour savoir si le Roi noir peut arrêter le pion sans calculer cette longue suite de coups. Cette méthode s’appelle la méthode du carré. Elle est illustrée dans le diagramme suivant:

La règle est la suivante: si, au trait, le Roi peut entrer dans le carré défini en traçant une diagonale en partant du pion comme illustré sur la figure, alors il pourra arrêter le pion. C’est donc bien le cas dans ce diagramme. Par contre, trait aux Blancs, ceux-ci joueront 1.c5. Le carré se réduit alors à c5-c8-f8-f5, et le Roi noir ne pourra plus alors y pénétrer: les Blancs gagnent.

Attention à la petite subtilité suivante: lorsque le pion est sur sa case de départ, le carré doit être tracé non pas à partir de la case du pion mais à partir de la case située devant le pion. Puisque celui-ci peut avancer de deux case, c’est en effet la même situation que si le pion se trouvait déjà sur la 3e rangée. Dans le diagramme suivant, les Noirs au trait ne peuvent donc pas entrer dans le carré du pion et vont donc perdre la partie (à condition que les Blancs pensent à avancer leur pion de 2 cases).

Comment aider le pion avec son Roi

Lorsque le pion peut être arrêté par le Roi adverse, il va avoir besoin de l’aide de son propre Roi pour espérer arriver jusqu’à la 8e rangée. La position typique à laquelle on peut arriver est la suivante:

Le Roi blanc contrôle les trois cases devant le pion jusqu’à la case de promotion: le pion ne peut plus être arrêté. Voici comment atteindre cette position à partir de la position suivante:

Plaçons à présent le pion une rangée plus bas, sur la 4e rangée, et les Rois en opposition. Trait aux Noirs (les Blancs ont l’opposition), ceux-ci sont obligés de laisser progresser les Blancs et perdent:

Dans la même position, au trait, les Blancs ne vont pas pouvoir gagner de force:

Avec les Rois dans la même position de départ mais le pion une rangée plus bas, la situation est différente:

Si les Blancs ont l’opposition (le trait est aux Noirs), les Noirs vont devoir laisser progresser les Blancs comme nous l’avons vu ci-dessus. Trait aux Blancs (les Noirs ont l’opposition), ceux-ci disposent maintenant du coup d’attente 1.d4 pour redonner le trait aux Noirs et ainsi prendre l’opposition !

Voici une astuce supplémentaire  importante à retenir: lorsque le Roi arrive sur la 6 rangée devant son pion, il gagne quel que soit le trait:

La technique à retenir pour annuler

Lorsque le Roi offensif n’a pas réussi se placer devant son pion, le camp qui défend peut annuler en jouant correctement. Les trois conseils pour annuler sont illustrés dans l’exemple suivant:

Le cas d’un pion sur les colonnes a ou h

Un pion sur la colonne a ou h offre plus de chances d’annuler au camp qui défend.

Si le Roi qui défend atteint la case de promotion ou sa voisine, la partie est toujours nulle:

Trait aux Blancs, 1.h7 fait pat. Trait aux Noirs, 1…Rg8 2.h7+ Rh8 et les Blancs ont le choix entre laisser le pion ou faire pat.

La partie est également nulle si le Roi défensif peut atteindre la colonne du Fou (ici la case f8) avant que le pion atteigne la 7e rangée (ici la case h7):

Trait aux Blancs: 1.Rg6 Rg8 comme dans le diagramme précédent, ou 1.Rh8 Rf7 2.h7 Rf8 pat. Trait aux Noirs: 1…Rf7 2.Rh8 Rf8 =

En résumé: les points essentiels à retenir

Les points essentiels à retenir pour bien jouer les finales Roi + pion contre Roi sont:

  1. Pensez à utiliser la méthode du carré pour savoir si le Roi peut rattraper le pion
  2. Si le Roi qui défend peut rentrer dans le carré, le pion doit se faire aider de son Roi pour aller à Dame
  3. Pour aider le pion, le joueur qui a le Roi doit:
    • amener son Roi devant son pion
    • prendre l’opposition
    • savoir utiliser un éventuel coup d’attente
  4. A l’inverse, pour annuler contre un pion il faut:
    • empêcher le Roi adverse de venir devant le pion
    • s’il vient devant le pion il faut pouvoir prendre l’opposition
    • lorsque vous êtes obligé de reculer, il faut reculer sur la colonne du pion
  5. Dans le cas d’un pion sur les colonnes a ou h, la partie est nulle si le Roi défensif peut atteindre la case de promotion ou sa voisine. La partie est également nulle si le Roi défensif peut atteindre la colonne du Fou (sur la 7e ou la 8e rangée) avant que le pion n’atteigne la 7e rangée.
Bonus: recevez votre cahier d'exercices
Vérifiez que vous avez bien compris cet article en téléchargeant votre cahier d'exercices. Pour cela, entrez simplement votre prénom et votre adresse mail dans le formulaire ci-dessous.

Vous aurez de plus accès à notre guide Échec et mat, 64 mats élémentaires pour les enfants et les adultes débutants, et recevrez (au maximum une à deux fois par semaine) les informations du site pour ne plus rater aucun article.

Comme vous, je déteste les spams. Votre adresse mail ne sera utilisée que pour les informations de ce site, et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Photo: Chris Potter

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous aimez cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous:

  6 commentaires to “Comment gagner la finale Roi plus pion contre Roi”

  1. Bonjour
    Dans le diagramme 7 de la rubrique « finales roi contre roi + pion », j’ai bien vu que quel que soit le premier coup des noirs, les blancs pouvaient gagner mais qu’en est-il (et pourquoi) lorsqu’on se trouve dans la même configuration mais plus bas sur l’échiquier (par exemple avec le roi noir en d6, le roi blanc en d4 et le pion blanc en d3), les noirs étant toujours au trait?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Dominique

    • Une ou deux rangées plus bas, les Blancs gagnent aussi s’ils ont l’opposition (c’est-à-dire si le trait est aux Noirs), en employant le même genre de technique (manœuvre de « contournement » quand les Noirs quittent la colonne) et en veillant à garder l’opposition.

  2. Bonjour,
    Les finales de pions doivent être très bien maîtrisées car elles consitutent la base de toutes les finales. Je maîtrise complètement les finales Roi et pion contre Roi. Par contre, ce n’est pas le cas pour des finales de pions plus compexes avec plusieurs pions de chaque côté, comme des finales avec des pions isolés séparés par une (ils s’auto protègent !!!) ou plusieurs colonnes, pions passés liés, pions doublés ou encore tous les éléments tactiques liés aux percées de pions pour se créer un pion passé. Comment faire pour maîtriser à fond tout cela ? Où trouver les informations compréhensibles et accessibles sur ces finales de pions complexes ? Merci !

    • Bonjour,

      la formation 1440 exercices pour mieux jouer aux échecs contient des séries d’exercices sur ces thèmes (percées de pions, finales de pions). Je vais réfléchir à des conseils de lecture sur ces sujets.

  3. Merci, ce sera bien utile ! La grosse difficulté dans la littérature c’est que les livres peuvent très vite devenir indigestes et très peu accessibles pour des personnes classées 1600-1700 ELO. Un bon livre est celui de Silman sur les finales car il y expose la théorie que le joueur, suivi son classement, devrait maîtrisée mais je suis sûr qu’il doit en avoir d’autres,…

 Commenter

(obligatoire)

(obligatoire)