Sep 142016
 

Aujourd’hui nous allons voir deux exemples de sacrifices en g7 joués dans le tournoi féminin des Olympiades 2016, tous les deux lors de la première ronde.

Le premier sacrifice est tiré de la partie jouée entre Natalia Zhukova et Margarida Coimbra:

En regardant tous les éléments tactiques, l’un de nos conseils pour mieux réfléchir aux échecs, on constate que les deux Fous noirs ne sont pas protégés. On constate également que la case g7 est attaquée par le Cavalier f5 et potentiellement par le Fou en b2. Ces éléments tactiques suggèrent le sacrifice 19.Cxg7, et après 19…Rxg7 20.Dg4+ est possible grâce au clouage du Cavalier f6 par le Fou en b2, et permet aux Blancs de récupérer la pièce sacrifiée: 20…Rh8 21.Dxb4

Le deuxième exemple est tiré de la partie jouée entre Inna Gaponenko et Ana Ines Teixeira Da Silva (cliquez sur les coups pour voir la fin de la partie):

Ces deux exemples montrent qu’après le petit roque, la case g7 (ou la case g2 dans le camp des Blancs) est une case faible car elle n’est souvent protégée que par le Roi.

Le conseil du jour: Faites attention à la possibilité de sacrifices en g7 ou g2

Si vous avez aimé ce conseil, n’hésitez pas à le partager sur Facebook, Twitter ou Google+ en cliquant sur les boutons ci-dessous.

Vous aimez cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous:
Opt In Image
Vous avez aimé cet article ?
Pour ne pas rater les nouveautés de ce site et vous donner une chance de progresser plus rapidement aux échecs, entrez simplement votre prénom et votre adresse mail dans le formulaire ci-dessous.

Vous recevrez gratuitement en cadeau, sous forme de fichier pdf à télécharger, notre guide Échec et mat, 64 mats élémentaires pour les enfants et les adultes débutants.

Comme vous, je déteste les spams. Votre adresse mail ne sera utilisée que pour les informations de ce site (au maximum une à deux fois par semaine), et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

  2 commentaires to “Conseil 45/365: deux exemples de sacrifices en g7”

  1. Bonjour,
    Dans le second exemple, après 34 Ff6+, le roi peut encore s’échapper en d6 et n’est donc pas maté?
    Merci pour ces précieux conseils !

    • Les Noirs ne sont en effet pas mat, mais les Blancs vont jouer 35.Fxd8. Ils ont alors une pièce de plus, ce qui explique l’abandon des Noirs.

 Commenter

(obligatoire)

(obligatoire)