Jan 252017
 

Le proverbe Quand tu vois un bon coup, essaie d’en trouver un meilleur, attribué à Emmanuel Lasker, fait l’objet du 8e de nos cours pour mieux réfléchir aux échecs.

Il est illustré par les quatre exemples suivants.

Cette position est tirée de la partie Jana Krivec – Chen Zhu jouée lors du championnat du Monde de blitz 2016. Les Blancs, dont le Cavalier est attaqué, pouvaient peut-être prendre le pion en f6, mais ils choisirent un coup bien plus fort:

La position suivante est tirée de la partie Noel Struder – Etienne Bacrot jouée au tournoi de Biel en juillet 2017.

Les Noirs ont joué 38…Cd5 et remporté la partie quelques coups plus tard. Ils disposaient toutefois d’un coup encore meilleur:

Le troisième exemple est tiré de la fin de la partie jouée entre Sofio Gvetadze et Jana Krivec lors du championnat du Monde de blitz 2016:

La quatrième exemple est tiré de la partie jouée lors de la première ronde des Olympiades 2016 entre Natalya Myronenko et Nino Batsiashvili.

Le conseil du jour: Quand tu vois un bon coup, essaie d’en trouver un meilleur !

Ce conseil est l’objet du dernier chapitre de notre livre Le cours d’échecs de Marie.

Téléchargez ce conseil au format PDF: Conseil 161

Vous aimez cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous:
Ne ratez plus aucun conseil !
Pour ne pas rater nos conseils et vous donner une chance de progresser plus rapidement aux échecs, entrez simplement votre prénom et votre adresse mail dans le formulaire ci-dessous.

Vous recevrez gratuitement en cadeau, sous forme de fichier pdf à télécharger, notre guide Échec et mat, 64 mats élémentaires pour les enfants et les adultes débutants.

Comme vous, je déteste les spams. Votre adresse mail ne sera utilisée que pour les informations de ce site (au maximum une à deux fois par semaine), et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

 Commenter

(obligatoire)

(obligatoire)