Août 032016
 

Cette position est tirée d’une partie que j’ai jouée au tournoi de Strasbourg en juillet dernier.
Ici j’ai joué 42.Fa3, qui crée la menace 43.Cxe5. Mon adversaire a paré la menace en jouant 42…Rf7 (un exemple de défense indirecte), et la partie s’est conclue par le nul 8 coups plus tard.

Dans la position du diagramme, j’avais l’occasion de créer plus de problèmes à mon adversaire en jouant 43.c5 ! Ces poussées de pions sont toujours difficiles à voir, car la case c5 est protégée par deux pions.

L’idée est que:

  • le pion blanc ne peut pas être pris: 43…dxc5 44.Cxe5 et 43…bxc5 44.Fd2 sont tous les deux très bons pour les Blancs.
  • après un coup tel que 43…Rf7, les Blancs peuvent jouer 44.cxb6 cxb6:

La meilleure défense des Noirs est 43…Cd7 et après 44.cxb6 Cxb6, 45.Fd2 Cxa4 46.Fxa5 ne donne qu’un petit avantage aux Blancs. Cet avantage n’était peut-être pas suffisant pour gagner la partie, mais m’aurait permis de créer plus de problèmes à mon adversaire.

Le conseil du jour: Vérifiez toujours les poussées de pions

Cet article fait partie de la série de 365 positions et conseils qui seront publiés en 2016 – 2017

Si vous aimez cet article, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les boutons ci-dessous.

Vous aimez cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous:
Opt In Image
Vous avez aimé cet article ?
Pour ne pas rater les nouveautés de ce site et vous donner une chance de progresser plus rapidement aux échecs, entrez simplement votre prénom et votre adresse mail dans le formulaire ci-dessous.

Vous recevrez gratuitement en cadeau, sous forme de fichier pdf à télécharger, notre guide Échec et mat, 64 mats élémentaires pour les enfants et les adultes débutants.

Comme vous, je déteste les spams. Votre adresse mail ne sera utilisée que pour les informations de ce site (au maximum une à deux fois par semaine), et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

 Commenter

(obligatoire)

(obligatoire)