Août 262016
 

Le conseil du jour est illustré par deux exemples. Le premier exemple est tiré de la partie Sergueï Karjakin – Wesley So jouée à Bilbao en juillet 2016.

Les Noirs viennent de jouer 23…Dg5. Ils menacent de jouer 24…Dxg3 à cause du clouage sur la diagonale b6-g1.

Le deuxième exemple est tiré de la partie jouée entre Christian Bauer et Adrien Demuth lors de la première ronde du championnat de France (en août 2016):

Les Noirs viennent de jouer 16…Dxd3. Les Blancs ne peuvent pas prendre le pion h6 car le Fou g3 est attaqué à cause du clouage du pion f2 par le Fou en b6.

Ces deux exemples illustrent la nécessité de lister avec soin, dans une position donnée, tous les éléments tactiques, et en particulier les clouages.

Le conseil du jour:Faites attention au clouage du pion f2 (ou du pion f7) par un Fou de votre adversaire.

Si vous avez aimé ce conseil, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les boutons ci-dessous.

 

Vous aimez cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous:

 Commenter

(obligatoire)

(obligatoire)