Oct 062016
 

La plupart des coup aux échecs, peut-être même tous les coups, ont des avantages et des inconvénients. Voici un exemple tiré de la partie jouée entre David Navara et Pavel Eljanov lors des Olympiades 2016.

Nous avons déjà parlé de cette partie dans le conseil précédent (conseil 66: un coup préparatoire est parfois nécessaire avant une prise). La position suivante est apparue quelques coups plus tôt dans cette partie:

Les Blancs viennent de jouer 27.d5.  Ce coup ouvre la diagonale c3-g7, il y a donc un échec à la découverte sur le Roi noir. Mais ce coup ouvre aussi la diagonale a7-g1 pour les Noirs. Le pion f2 est donc cloué, et nous avons vu hier que ce clouage a créé des difficultés aux Blancs.

Le conseil du jour: Il faut toujours vérifier les avantages et les inconvénients du coup que vous voulez jouer

 

Vous aimez cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous:
Opt In Image
Vous avez aimé cet article ?
Pour ne pas rater les nouveautés de ce site et vous donner une chance de progresser plus rapidement aux échecs, entrez simplement votre prénom et votre adresse mail dans le formulaire ci-dessous.

Vous recevrez gratuitement en cadeau, sous forme de fichier pdf à télécharger, notre guide Échec et mat, 64 mats élémentaires pour les enfants et les adultes débutants.

Comme vous, je déteste les spams. Votre adresse mail ne sera utilisée que pour les informations de ce site (au maximum une à deux fois par semaine), et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

 Commenter

(obligatoire)

(obligatoire)