Août 292017
 

Durant la dernière ronde du championnat de France 2017, Marie, qui jouait dans l’open C, remporte la partie grâce à un sacrifice sur le roque de son adversaire:

Dans la position suivante, tirée de la partie jouée entre Leonid Stein et Lajos Portisch lors du tournoi interzonal de Stockholm en 1962, les Blancs sacrifient une pièce puis laissent leur Dame en prise:

Les Noirs attaquent le Fou en c4, mais plutôt que de parer cette menace, les Blancs décident de mettre en prise une deuxième pièce:

Cet exemple illustre le fait qu’il faut savoir réfléchir hors de la boîte pour trouver des coups prometteurs ou gagnants.

Terminons par l’exemple ci-dessous, tiré de la partie jouée lors de la deuxième ronde des Olympiades 2016 entre Maria Gisela Ubaldo Suarez et Anita Gara:

Dans cet exemple, le sacrifice a été rendu possible par l’affaiblissement des pions du roque des Blancs.

Le conseil du jour: Apprenez à envisager les sacrifices et à calculer leurs conséquences !

Télécharger ce conseil au format PDF: Conseil 364

Vous aimez cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous:
Ne ratez plus aucun conseil !
Pour ne pas rater nos conseils et vous donner une chance de progresser plus rapidement aux échecs, entrez simplement votre prénom et votre adresse mail dans le formulaire ci-dessous.

Vous recevrez gratuitement en cadeau, sous forme de fichier pdf à télécharger, notre guide Échec et mat, 64 mats élémentaires pour les enfants et les adultes débutants.

Comme vous, je déteste les spams. Votre adresse mail ne sera utilisée que pour les informations de ce site (au maximum une à deux fois par semaine), et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

 Commenter

(obligatoire)

(obligatoire)