Oct 102017
 

Un sacrifice conduit parfois au mat en déviant un défenseur du roi adverse.

Le premier exemple est tiré de la partie jouée à Paris en 1859 entre Jules Arnous de Riviere et Henri Baucher:

Le deuxième exemple est tiré de la partie Mikhail Tal – Leonid Shamkovic jouée lors du championnat d’URSS 1972:

Le conseil du jour: Essayez de dévier les défenseurs du Roi adverse pour le mater !

Télécharger ce conseil au format PDF: Conseil 373

Vous avez aimé cet article ? Pour ne pas rater les nouveautés de ce site et vous donner une chance de progresser plus rapidement aux échecs, rejoignez gratuitement l'école d'échecs en ligne Apprendre-les-Echecs !

Vous aimez cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous:

 Commenter

(obligatoire)

(obligatoire)