Mar 132018
 

La position suivante est tirée de la partie jouée entre Fabiano Caruana et Wesley So lors de la première ronde du tournoi des candidats 2018:

Le conseil du jour: Surveillez les percées de pions !

Télécharger ce conseil au format PDF: Conseil 401

Août 222017
 

Dans la partie rapide jouée à Saint Louis en août 2017 entre Hikaru Nakamura et Ian Nepomniachtchi, les Noirs effectuèrent 4 coups de Fou consécutifs. La séquence commence dans la position suivante, avec une percée de pion pour libérer le Fou:

Le conseil du jour: Jouez avec un plan précis plutôt que des coups au hasard !

Télécharger ce conseil au format PDF: Conseil 357

Août 112017
 

La position suivante est tirée de la partie jouée entre Nigel Short et Hannes Stefansson à Reykjavik en 2002.

Les Blancs dominent la colonne f, mais leur pion en e5 est attaqué. C’est pourtant ce pion qui décide de la partie:

Le conseil du jour: Profitez du clouage d’un pion pour l’attaquer !

Télécharger ce conseil au format PDF: Conseil 346

Juil 162017
 

Nous avons déjà vu de nombreux exemples de positions où un coup de pion décide de la partie. Voici un autre exemple, tiré de la partie Denis Frolov – Ilija Kuprijanov, St Petersbourg 2000:

15.e6 1-0 Ce coup de pion attaque la Dame noire en ouvrant la diagonale g7-b2 et menace de mater en d7

Le conseil du jour: Faites attention aux coups de pions !

Télécharger ce fichier au format PDF: Conseil 322

Juil 112017
 

Nous avons vu dans l’article intitulé les 18 conséquences d’un coup de pion que bouger un pion peut avoir de nombreux effets.

Dans la position suivante, tirée de la partie jouée entre Albert Tomasi et Anatole Vlachos lors du championnat de France jeunes (pupilles) 2014, les Noirs sacrifient un pion pour donner la case à leur Fou:

Le conseil du jour: Rappelez-vous que pousser un pion libère une case !

Télécharger ce conseil au format PDF: Conseil 319