Sep 072016
 

La position du jour est tirée de la partie entre Magnus Carlsen et Enamul Hossain jouée lors du match Norvège – Bengladesh de la 2e ronde des Olympiades d’échecs 2016.

Avec 400 points élo de plus (et même si j’ai écrit ailleurs de ne pas s’inquiéter de la différence d’élo avec votre adversaire), Magnus Carlsen est le grand favori de cette partie. Il doit donc tout faire pour gagner. Voici la suite de la partie:

Cette partie illustre le fait que, dans certaines circonstances (en particulier avec le centre bloqué), il est possible de pousser les pions devant son Roi pour attaquer votre adversaire.

Si vous avez aimé cet exemple, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les boutons ci-dessous.

Vous aimez cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous:
Opt In Image
Vous avez aimé cet article ?
Pour ne pas rater les nouveautés de ce site et vous donner une chance de progresser plus rapidement aux échecs, entrez simplement votre prénom et votre adresse mail dans le formulaire ci-dessous.

Vous recevrez gratuitement en cadeau, sous forme de fichier pdf à télécharger, notre guide Échec et mat, 64 mats élémentaires pour les enfants et les adultes débutants.

Comme vous, je déteste les spams. Votre adresse mail ne sera utilisée que pour les informations de ce site (au maximum une à deux fois par semaine), et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

 Commenter

(obligatoire)

(obligatoire)