Août 292018
 

Si une bonne technique est souvent nécessaire pour gagner aux échecs, certaines parties se terminent parfois par des coups extraordinaires. J’ai essayé de rassembler dans cet article 7 exemples de coups extraordinaires et instructifs. N’hésitez pas à me dire dans les commentaires quels sont ceux que vous préférez !

#1 : un coup inattendu qui force le mat

Partie en consultation jouée par Siegbert Tarrasch à Naples en 1914

#2 : une petite pointe tactique pour promouvoir un pion

Les Noirs ont un pion de plus et un pion passé en a3. Encore faut-il trouver comment profiter de cet avantage…

Lela Javakhishvili – Zhao Xue, Batumi 2016.

#3 : un mat silencieux

L’exemple suivant, qui est tiré de la partie Aaron Nimzowitsch – Bjorn Nielsen jouée lors d’une simultanée en 1930, commence par un sacrifice de Dame. Il est spectaculaire, car la Dame est simplement mise en prise, sans même faire échec:

#4 : un autre exemple dans le même esprit

Stefan Levitsky – Frank James Marshall, Breslau 1912

#5 : un sacrifice venu de nulle part

Ratmir Kholmov – David Bronstein, championnat d’URSS 1964

#6 : comment gagner une finale de Fous de couleurs opposées en sacrifiant un Fou

Veselin Topalov – Alexei Shirov, Linares 1998

#7 : un mat forcé en 8 coups qui commence par un sacrifice de Dame

Edward Lasker – George Alan Thomas, Londres 1912

Vous avez aimé cet article ?

Pour ne pas rater les nouveautés de ce site et vous donner une chance de progresser plus rapidement aux échecs, rejoignez gratuitement l'école d'échecs en ligne Apprendre-les-Echecs !

Vous aimez cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous:

 Commenter

(obligatoire)

(obligatoire)