Juin 222016
 

réfléchir aux échecsLes huit premiers cours de la catégorie Progresser sont basés sur environ 170 parties jouées par ma fille Marie en parties officielles entre 8 et 13 ans. Il sont destinés aux enfants, et peut-être aux joueurs adultes débutants, qui jouent aux échecs dans un club, ont déjà fait des parties officielles notées, mais commettent de nombreuses erreurs élémentaires.

Ces erreurs sont souvent des erreurs tactiques graves, qui méritent le symbole « ?? », mais la bonne nouvelle c’est que ces huit cours vous proposent une méthode pour éviter ces erreurs.

Parmi les erreurs typiques des parties d’enfants, on peut trouver:

  • rater un mat (un mat qu’on peut faire ou un mat qu’on subit)
  • laisser ou mettre une pièce en prise
  • rater une fourchette, une enfilade, un clouage…
  • se faire enfermer une pièce
  • plus généralement, ne pas voir une menace
  • voir la menace mais ne pas trouver la bonne défense
  • faire une erreur de calcul
  • jouer le premier coup qui vient à l’esprit
  • jouer des coups sans but et voir sa position se dégrader
  • abandonner dans une position égale ou gagnante

La méthode est basée sur deux principaux ingrédients.

Le premier est la constatation, faite à chaque tournoi auxquels Marie a participé, que le principal reproche adressé aux enfants après une défaite due à l’une des erreurs ci-dessus est: tu n’as pas assez réfléchi. Cette remarque faite de façon aussi négative n’a aucune chance de faire progresser l’enfant, mais même adressé de façon positive (Il faut réfléchir plus), le conseil se heurte à la question fondamentale suivante: réfléchir, oui, mais à quoi ? Ces 8 cours proposent donc une méthode en huit points pour mieux réfléchir aux échecs (huit est un nombre facile à retenir pour un joueur d’échecs) qui permettra aux enfants de progresser en commettant beaucoup moins d’erreurs.

Le deuxième ingrédient est l’utilisation de proverbes courts et frappants pour aider à la mémorisation des conseils. L’utilisation de ces proverbes est même l’élément essentiel du mode de réflexion proposé. Je pense que leur mémorisation fait progresser les enfants beaucoup plus que n’importe quel cours sur les pions isolés ou sur les ouvertures.

Les exemples et les exercices sont tous, à quelques rares exceptions près, tirés des parties de Marie. Les positions sont ainsi souvent étranges (gros déséquilibre matériel, structures de pions inhabituelles…), mais elles reflètent les positions rencontrées dans les parties d’enfants.

Chaque cours est également disponible au format pdf, afin de faciliter son utilisation. Les fichiers pdf peuvent être distribués librement sans modification.

Les cours sont les suivants:

Cours 1: Il faut toujours vérifier les échecs

Cours 2: Quels sont les éléments tactiques ?

Cours 3: Comment voir les menaces ?

Cours 4: Comment parer les menaces ?

Cours 5: Quels sont les coups candidats ?

Cours 6: Comment calculer les variantes ?

Cours 7: Mon coup est-il bon ?

Cours 8: Quand tu vois un bon coup…

Résumé: les 11 proverbes pour mieux réfléchir aux échecs

Suivre ces cours vous permettra d’améliorer votre façon de réfléchir aux échecs. Je pense qu’il est indispensable de commencer par là si vous voulez progresser !

Un petit avertissement pour finir: ces cours étaient initialement destinés aux enfants, ce qui explique que j’ai utilisé le tutoiement pour les rédiger. En espérant que vous ne trouverez pas cela trop… Cavalier 🙂

Vous aimez cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous:
Opt In Image
Vous avez aimé cet article ?
Pour ne pas rater les nouveautés de ce site et vous donner une chance de progresser plus rapidement aux échecs, entrez simplement votre prénom et votre adresse mail dans le formulaire ci-dessous.

Vous recevrez gratuitement en cadeau, sous forme de fichier pdf à télécharger, notre guide Échec et mat, 64 mats élémentaires pour les enfants et les adultes débutants.

Comme vous, je déteste les spams. Votre adresse mail ne sera utilisée que pour les informations de ce site (au maximum une à deux fois par semaine), et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

 Commenter

(obligatoire)

(obligatoire)