Juin 182017
 

Les échecs pour les nuls est un livre d’initiation aux échecs écrit par le maître américain James Eade et adapté en français par Vincent Moret, entraîneur d’échecs.

L’édition que je commente est l’édition de 2010.

L’ouvrage est divisé en cinq parties, dont je donne un aperçu ici.

Première partie: mise en place des fondations

Cette partie décrit les règles du jeu  (chapitre 1, 2 et 4), quelques éléments de stratégie (chapitre 3) tels que l’importance de l’espace, du développement, de la sécurité du Roi et de la structure des pions. Curieusement, ce chapitre sur la stratégie est placé avant le chapitre 4, qui explique le but du jeu (l’échec, le mat, le pat).

Deuxième partie: au-delà des règles

La deuxième partie commence par un chapitre (le chapitre 5) qui expose les principaux motifs tactiques: la fourchette, le clouage, l’enfilade, les attaques et échecs à la découverte, les sacrifices d’attraction et de déviation, l’élimination du défenseur, la surcharge, les coups intermédiaires.

Le chapitre 6 aborde le thème du sacrifice, le chapitre 7 décrit quelques schémas de mat (j’en profite pour vous rappeler qu’en vous abonnant à notre site vous pourrez télécharger gratuitement notre guide 64 mats élémentaires pour les enfants et les adultes débutants).

Le chapitre 8 est intitulé Modèles, schémas, structures, thèmes. Il explique que le choix d’un coup n’est pas toujours basé uniquement sur le calcul mais également souvent sur la reconnaissance de schémas typiques, tels que des structures de pions classiques, ou des schéma de fin de partie. Le chapitre 9 revient plus en détail sur les structures de pions.

Le chapitre 10 est le dernier chapitre de cette partie: il termine l’apprentissage des règles du jeu par l’explication de la prise en passant, de la promotion et du roque.

Troisième partie: que le jeu commence

Le chapitre 11 donne quelques éléments supplémentaires de stratégie. Les trois chapitres suivants abordent les trois phases du jeu: l’ouverture (chapitre 12), le milieu de partie (chapitre 13) et les finales (chapitre 14). Les chapitres 13 et 14 se terminent par des conseils généraux sur ces deux phases du jeu.

Quatrième partie: avec qui jouer, quand, où et comment

Le chapitre 15 est intitulé Les échecs en compétition et leur étiquette. Il aborde des thèmes tels que le classement élo, les différents types de tournois, l’utilisation d’une pendule, la politesse aux échecs.

Le chapitre 16 est consacré aux échecs par ordinateur, que ce soit le jeu contre les ordinateurs ou le jeu en ligne. Ce chapitre recense aussi des liens vers des sites d’échecs (mais vous avez tout ce qu’il vous faut ici, inutile d’aller chercher plus loin 🙂 )

Le chapitre 17 décrit (enfin !) la notation aux échecs (jusqu’ici toutes les variantes étaient données par des diagrammes représentant chaque coup).

Cinquième partie: la partie des dix

Le livre se termine par les dix parties d’échecs les plus célèbres (chapitre 18), les dix meilleurs joueurs de tous les temps (chapitre 19), les dix principales ressources échiquéennes (chapitre 20). Un glossaire très complet termine l’ouvrage.

Ce que j’aime dans ce livre

Le livre contient de nombreux encadrés appelés Maître aux échecs qui donne des compléments d’informations ou de conseils, tels que Prenez soin des pions, ou qui décrivent les premiers coups de certaines ouvertures.

Il prodigue également des conseils tels que Un coup qui défend et attaque en même temps est presque toujours bien joué (ce conseil est similaire à l’un de nos 11 proverbes pour mieux jouer aux échecs: un coup qui fait plusieurs choses à la fois est souvent un bon coup).

Ce que j’ai moins aimé dans ce livre

J’ai déjà mentionné que l’ordre des chapitres est étrange: j’aurais commencé le livre par les chapitres 1, 2, 4, 10 et 17. La notation n’étant introduite qu’à la fin de l’ouvrage, les explications sont données sous forme de nombreux diagrammes. Cela peut sembler au premier abord faciliter la lecture, mais finit, je trouve, par devenir fatigant.

En résumé, Les échecs pour les nuls est, par son caractère très complet, bien adapté à celui qui souhaite découvrir l’univers des échecs. Je pense toutefois qu’il devrait être complété par un livre plus classique pour celui qui souhaite vraiment jouer aux échecs.

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous aimez cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous:
Vous avez aimé cet article ?
Pour ne pas rater les nouveautés de ce site et vous donner une chance de progresser plus rapidement aux échecs, entrez simplement votre prénom et votre adresse mail dans le formulaire ci-dessous.

Vous recevrez gratuitement en cadeau, sous forme de fichier pdf à télécharger, notre guide Échec et mat, 64 mats élémentaires pour les enfants et les adultes débutants.

Comme vous, je déteste les spams. Votre adresse mail ne sera utilisée que pour les informations de ce site (au maximum une à deux fois par semaine), et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

 Commenter

(obligatoire)

(obligatoire)